Blog

L’hypnose n’endort pas, elle réveille.

Il y a quelques années maintenant, je tentais pour la première fois l’hypnose à travers des vidéos. Cela m’a laissé un sentiment bizarre, j’étais là, sans être là, tout en étant quand même là. Ma curiosité était piquée et je voulais en savoir plus. Je me suis alors décidé à me former, à une époque où l’hypnose est surtout connue, grâce ou à cause c’est selon , aux spectacles et à la manipulation mentale. Je découvrais alors un outil bien plus intéressant que ces 2 applications-là.

Mais alors, cette hypnose, qu’est-ce que c’est?

Depuis quelques années, l’hypnose s’installe progressivement au bloc opératoire, en salle d’urgence, ce qui lui permet d’acquérir une nouvelle notoriété. Timidement, tranquillement, elle sort de cette représentation populaire acquise à cause du spectacle. Elle redevient ce qu’elle était à l’origine, c’est-à-dire, un phénomène naturel. C’est ce que l’on appelle communément un état modifié de conscience.

Les neurosciences nous démontrent que pour créer cet état si particulier, il faut que 2 zones de notre cerveau s’associent pour générer à la fois des images mentales et en même temps une représentation et une interprétation de l’environnement immédiat. La bonne nouvelle, c’est que nous venons tous au monde avec ces 2 zones. Le quotidien nous le prouve, si maintenant je vous demande de vous souvenir d’un moment agréable de vos dernières vacances, de vous le remémorer complètement, dans les moindres détails, les couleurs, les sons, les sensations de votre corps dans cet endroit-là, la température, la luminosité, les odeurs. Progressivement, de par votre concentration à recréer ce souvenir, vous allez oublier le siège sur lequel vous êtes assis, voire même l’environnement dans lequel vous vous trouvez.

Les états de conscience sont comme une mélodie jouée sur un instrument de musique. Si vous jouez toujours les mêmes notes, sur le même rythme et le même tempo, vous obtiendrez toujours la même mélodie, les mêmes rituels, les mêmes comportements , les mêmes croyances et donc le même résultat. Un jour, vous vous apercevez qu’il y a d’autres notes, d’autres rythmes, d’autres tempos, vous créez alors une autre mélodie, un autre comportement, une autre routine, d’autres possibilités.

L’hypnose permet de franchir ce cap, elle permet de découvrir les notes de la gamme de votre cerveau, elle permet de venir jouer avec ces nouvelles notes et de créer ainsi de nouvelles mélodies. Elle permet de sortir de ce mode automatique qui ne vous convient plus ( vous savez? ce “je veux changer ce comportement mais c’est plus fort que moi”).

Pour conclure, le praticien en hypnose est alors là pour créer le cadre qui va permettre au consultant d’accéder à ces nouvelles ressources. C’est pour ça que l’hypnose éveille et n’endort pas. Elle permet de retrouver du choix dans ces modes automatiques, de la liberté, du libre arbitre et ainsi se déconditionner de ses croyances, de ses peurs, de ses angoisses.